Anne-Marie Pascoli

Anne Marie Pascoli

CHAMARRAGE

2005 – Domaine Départementale de Chamarande (91)

PRÉSENTATION

Prendre une île déjà dessinée et la colorier,

Bien suivre les contours de la berge,

Choisir et enlacer certains arbres,

Puis mettre en jeu cinq danseurs ciseaux, un homme marteau,

une femme de chantier, un musicien immigré, un homme à images,

Et regarder ce qui se passe.

Elle est discrète l’île, au sein du Parc de Chamarande, une parcelle de vert qui s’isole de la masse parce que cerclée d’eau, à la fois dans et hors de l’espace général du domaine, discrète et voyante à la fois, à l’écart et centrale dans le même temps, comme mise un peu à distance pour mieux être donnée à voir. 

J’ai eu envie d’accentuer cette perception, jeter dans tout ce vert une touche de couleur intense, comme un bouquet vif au centre d’une table dressée, prête à recevoir des convives.

Isoler doublement l’île en la cerclant d’une deuxième limite après l’eau, celle d’une surface colorée qui s’appuie directement sur sa structure intérieure, les arbres, comme autant de supports à un camouflage ostensible. Cette partie de l’aventure, de nature plastique, se réalise dans une collaboration complice avec la plasticienne Anne-Sophie Dubourg.

Il s’agit de créer un relief où poser le regard, une surface verticale qui va progressivement s’offrir à perturbations, celles créées par le mouvement, la danse. La démarche inverse du plateau support de la danse, mais plutôt la danse et l’île comme support à la création multiple de plateaux proposés aux regards.

Convoquer le regard, justement, en prenant le risque de l’extrême distance, le public étant à un moment sur la berge opposée de l’île, puis contracter celle-ci jusqu’à retrouver ce goût que j’ai de la grande proximité, en déplaçant : les surfaces, les regards et points de vue, de tous ceux qui participent à l’événement, à son caractère d’irrémédiable non-reproductibilité.

Cinq danseurs, un musicien, un vidéaste, un technicien et le public, sont les ouvriers de ces métamorphoses insulaires et du parcours dansé dans le parc qui s’en suivra.

Anne-Marie Pascoli

Résidence :

Domaine Départemental de Chamarande : du 11 au 17 juillet 2005

Dans le cadre du festival « Parcours de danse »

DISTRIBUTION

Direction artistique : Anne-Marie Pascoli

Danse : Akiko Kajihara, Delphine Dolce, Fred Labrosse, Nicolas Hubert et Anne-Marie Pascoli

Musique : Raphaël Poly

Réalisation et installation plastique : Anne-Sophie Dubourg et Anne-Marie Pascoli

Image : Lionel Palun

Régie générale : Antoine Gélabert

REPRÉSENTATIONS

LieuDate
Domaine Départemental de Chamarande (91)Dimanche 17 juillet 2005
Retour en haut